Légendes urbaines 6/9

" Imaginez que ce petit fil de mémoire que nous traînons derrière nous se rompe au ras de notre poche : à quelle vacuité, à quelle nullité nous serions réduits."