p 148 : Le monstre du Loch Ness

NESSIE

Je ne vous parlerais pas ici,
du surnom donné à Renesmée
la fille de Edward et Bella ;
mais bien du monstre légendaire
le plus connu de toute la « proche Angleterre ».

Nessie… doux petit nom pour terrible créature, imaginaire ou non. Chacun y va de sa théorie de folie, de son cliché truqué ou de son anecdote rigolote. Mais que cela veut-il dire ? « Nessie »… Les écossais disent Laddie pour petit garçon et lassie pour jeune fille. Le suffixe IE marque, non pas la jeunesse, mais bien le côté mignon et petit. Il sert souvent pour les surnoms, comme dans Willie, Billie, Bonnie, Critchie… je ne me porte pas garante pour ceux qui diront « Caddie » ou « Marie » ! (rires) Quoi qu’il en soit, Nessie vit dans le Loch Ness… alors nos chers écossais lui donne ce petit surnom. Je précise quand même que Loch Ness signifie lac Ness. Il y a un belle légende autour de l’origine du nom de ce lac, qui n’en est pas un. Une histoire narrée par William MacKay, en 1914. Une autre légende urbaine que je ne vous raconterai pas ici, mais que vous pourrez trouver facilement sur l’encyclopédie participative en ligne !

Long de 39 km et large de 1 à 3 km par endroit, Le Loch Ness est le 2ème plus grand Loch écossais en superficie, juste derrière le Loch Lomond, mais il est le plus profond. Ce Loch est en fait un bras de mer, la rivière qui en découle, « River Ness », se jette dans la Moray Firth, au large d’Inverness. C’est probablement son étendue à la surface sombre et mystérieuse, ainsi que les pubs, qui ont contribué à la propagation de la légende sur plusieurs siècles, jusqu’à ce qu’un petit malin décide de truquer une photographie pour prouver ses dires, ou attirer la clientèle (allez savoir ! rires). Je n’épiloguerai pas trop sur ce sujet, étant une des légendes les plus connues au monde. Je vais simplement résumer en citant « le Plésiosaure » qui ne peut être confondu avec les « témoignages » de son apparition, de par sa morphologie rachis cervicale. Ce nom revient souvent, mais c’est encore plus improbable que celui que je vais vous donner. Pour ceux qui veulent croire à un monstre marin légendaire ayant survécu des milliers d’années, enfermé dans un lac à 12m au-dessus du niveau de la mer, sondé des dizaines de fois ; je vous prierais de vous renseigner sur l’Elasmosaurus, qui lui a un cou digne de ce nom ! La dernière étude en date (je n’ai pas trouvé trace fiable de sa source) est une recherche ADN des eaux du Loch. Comme dirait Olaf, l’eau a une mémoire (Olaf d’Arendelle, pas Olav Triggvason !) Les traces ADN démontreraient une très forte concentration d’anguilles. Sachant qu’une anguille géante peut aller jusqu’à 1,80m de long, et qu’il y a toujours une exception pour confirmer une règle, à cela ajoutons cinq/six drams de scotch from the barrel, je veux alors bien croire que le soir, par peur de se faire voir, ou par technique de chasse, une anguille carnivore de 3m de long s’amuse à serpenter en surface des rives de Drumnadrochit ! Mais je ris à gorge déployée quand j’entends une version de la Dame du lac « préhistorique » vivant sous le crannog Avalon !

Capture d’écran 2019-11-26 à 09.11.17

Et sinon…

  • Saviez-vous que Le Loch Lomond était aussi le nom du whisky du capitaine Haddock (Tintin), et que cette eau-de-vie existe réellement ?
  • Saviez-vous que Loch veut dire lac, mais également bras de mer ? A ne pas confondre avec « Lake » qui a une toute autre signification pour les scots.
  • Saviez-vous que La ville d’Inverness, située à l’embouchure du Loch n’a pas un nom très original ? Inver/Ness signifie « embouchure du Ness ».
  • Saviez-vous que Le Loch Ness est oligotrophe ? Cela veut dire qu’il s’appauvrit (nutritionnellement parlant) avec le temps. Son PH est acide, par manque d’ions calcium. Voilà pourquoi le gouvernement écossais parle de réintroduire les huitres dans les lochs écossais concernés par ce problème. Leur production naturelle de calcium, qui leur permet de survivre dans les eaux saumâtres, pourrait rééquilibrer ces étendues prouvées pures et non polluées de par leur oligotrophie. Eaux saines, oui… cependant, cela empêche les poissons de s’y établir et de proliférer. Le Loch Ness contient de quoi nourrir « la Bête », mais pas le peuple de l’Inverness-shire. Peut-être  que cela aide à entretenir la légende ?
  • Saviez-vous que Nessie, est le surnom que Jacob donne à Renesmée, la fille de Isabella Swan et Edward Cullen ? (quadrilogie littéraire : Twilight).
  • Saviez-vous que « from the barrel » est une appellation étiquetée sur les bouteilles de whisky cask strenght. Des eau-de-vie « à la force du fût », ou « brut de fût », ce qui signifie qu’il n’y a eu aucune réduction (adjonction d’eau avant la mise en bouteille).
  • Saviez-vous que Cherry Island est le nom du seul et unique Crannog présent dans le Loch ness ?
  • Saviez-vous qu’un Crannog est un îlot artificiel crée durant la préhistoire notamment en Écosse et en Irlande.

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s